Stack of Series I bonds

Pourquoi j’investis dans des obligations d’État plutôt qu’en bourse

Publication publicitaire

Cet article/publication contient des liens vers des produits ou services d’un ou plusieurs de nos annonceurs ou partenaires. Nous pouvons recevoir une compensation lorsque vous cliquez sur des liens vers ces produits ou services

L’inflation monte en flèche, les actions chutent, les entreprises gèlent les embauches et il y a une incertitude politique mondiale, alors penser à investir en ce moment est un peu intimidant.

C’est pourquoi j’ai décidé d’investir cette année dans des obligations d’État plutôt qu’en bourse.

Alors que les obligations d’État ont des rendements inférieurs à d’autres investissements, je pense que leur stabilité relative à court terme en fait un meilleur choix que d’autres investissements plus volatils.

Version courte

  • Avec la montée en flèche de l’inflation, j’ai décidé d’investir dans des bons du Trésor américain, en particulier des I-bonds.
    Les I-bonds sont indexés sur l’inflation, ce qui signifie que votre argent augmentera avec l’inflation. À l’heure actuelle, le taux d’intérêt est de 9,26 % jusqu’en octobre 2022.
  • Bien que ce ne soit pas pour tout le monde, les I-bonds sont un investissement à faible risque, et pour moi, c’est un pari plus sûr que de laisser votre argent sur un compte bancaire ou de le perdre en bourse.

4 raisons pour lesquelles j’investis dans des obligations d’État plutôt qu’en bourse

L’inflation a augmenté 9,1% en juinet je sais que je dois faire quelque chose avec l’argent supplémentaire. Le laisser sur mon compte bancaire signifie que je perds juste de l’argent. J’ai choisi d’investir dans les I-bonds spécifiquement parce qu’ils sont faciles à investir, qu’ils ne perdent pas de valeur parce qu’ils sont soutenus par le gouvernement américain et qu’ils sont ajustés à l’inflation.

1. Le taux d’intérêt de l’I-bond est de 9,26 %.

La Obligations d’épargne de série I ou I-bonds, sont corrigés de l’inflation deux fois par an. Actuellement, le taux d’intérêt des I-bonds est de 9,62 % jusqu’en octobre 2022, date à laquelle ils seront à nouveau ajustés en fonction de l’inflation. Les intérêts sont composés deux fois par an, en mai et en novembre.

Cela signifie qu’actuellement, le taux d’intérêt sur les I-bonds est meilleur que le taux d’inflation actuel. Vous ne pouvez pas encaisser d’obligations pendant un an après les avoir achetées, il est donc logique d’investir de l’argent dont vous n’aurez pas besoin avant l’année suivante. Si vous les détenez pendant cinq ans, vous n’aurez pas à perdre les trois mois d’intérêts précédents.

Le seul inconvénient majeur de l’I-bond est que vous ne pouvez acheter que 10 000 $ par an par voie électronique (et 5 000 $ en I-bonds papier si vous obtenez un remboursement d’impôt fédéral). De plus, vous devez les acheter directement via Département américain du Trésor. Cependant, vous pouvez également acheter autres bons du Trésor américain par l’intermédiaire de votre courtier, par exemple des TIPS, qui sont également ajustés en fonction de l’inflation.

2. Une inflation élevée devrait rester un peu plus longtemps.

Étant donné que je dois détenir les I-bonds pendant au moins un an (et que je voudrai probablement les détenir un peu plus longtemps), une chose que j’ai considérée était la durée de l’environnement inflationniste actuel.

Même si je ne peux pas prédire l’avenir, les experts semblent penser le taux d’inflation élevé actuel persistera au moins jusqu’en 2023. Une autre considération est que quelques l’inflation se produit chaque année. Ainsi, même si l’inflation tombe à seulement 1,5 % ou 2 % par an, les I-bonds rapporteront toujours plus d’argent que si j’avais cet argent sur mon compte bancaire.

Pour moi, il est logique d’investir dans les bons du Trésor maintenant et de les conserver jusqu’à ce qu’au moins l’inflation se refroidisse, ou de les conserver dans le cadre de portefeuille d’investissement diversifié.

3. Les actions sont dans un marché baissier.

Une autre raison pour laquelle j’ai décidé d’investir dans des obligations d’État cette année est que le marché boursier ne se porte pas très bien. En fait, Wall Street est va marché baissier en ce moment au milieu des craintes d’inflation et de taux d’intérêt plus élevés.

Et même si certains peuvent affirmer que c’est le moment idéal pour acheter la baisse, il y a une raison spécifique à ma situation qui rend l’achat d’actions un peu plus compliqué. Je veux dire, je ne vis pas aux États-Unis. Cela m’amène à la quatrième raison.

En savoir plus >>> Les meilleurs investissements défensifs pour survivre aux marchés baissiers et à la forte volatilité

4. Je suis un Américain vivant à l’étranger.

Je vis à l’étranger depuis 2016. Investir en tant qu’Américain à l’étranger pas facile. Je vis actuellement en France, ce qui signifie que de nombreux ETF cotés aux États-Unis ne me sont pas accessibles. Les robots-conseillers exigent que les clients vivent aux États-Unis, tandis que les investissements étrangers sont souvent lourdement taxés aux États-Unis, ce qui les rend relativement coûteux.

Les deux seules options qui s’offrent à moi sont d’investir dans des actions et des obligations individuelles ou d’engager un gestionnaire de patrimoine pour investir pour moi. De nombreux gestionnaires de patrimoine exigent de leurs clients qu’ils disposent d’une somme d’argent importante en actifs ; malheureusement je ne suis pas proche de cette limite.

Donc, ma seule option viable est de le bricoler. Heureusement, il est possible d’investir dans des bons du Trésor américain si vous êtes citoyen américain, bien que tu vis à l’étranger.

Conclusion : Ne laissez pas l’inflation ronger vos économies

Avec l’inflation à son plus haut niveau depuis quatre décennies, garder de l’argent sur un compte bancaire est l’une des pires choses que vous puissiez faire. Envisagez au moins de garder votre argent va compte d’épargne à haut rendement.

Investir dans des bons du Trésor américain comme les I-bonds ou les TIPS peut également être une option, surtout si vous ne voulez pas risquer votre argent en bourse et que cela ne vous dérange pas de ne pas avoir accès à vos fonds pendant plusieurs années. Investir dans des obligations n’a peut-être pas de sens pour le portefeuille de tout le monde, mais cela vaut la peine d’y réfléchir, surtout lorsque l’inflation ronge les bénéfices de tout le monde.

Lecture complémentaire :

Leave a Comment

Your email address will not be published.